Le Konjunktiv II en allemand

 

Le Konjunktiv II est employé pour exprimer un souhait, ainsi que pour le discours indirect (à la place du Konjuntiv I) et dans des formulations polies. Il est souvent traduit en français par la conjugaison au conditionnel.

Exemple de conjugaison au conditionnel en français : Je voudrais être un oiseau

Certains cours de grammaire appellent le Konjunktiv II en tant que « subjonctif 2 ».

 

Quelles sont les utilisations du Konjunktiv II ?

 

  • Pour un souhait ou un regret

Ich wünschte, ich wäre ein Vogel = Je voudrais être un oiseau (temps conditionnel en français)

wünschen = souhaiter / vouloir

Notez que les deux verbes de la phrase ci-dessus sont au Konjunktiv II.

  • Si une action ne peut se produire qu’à certaines conditions (réelles ou imaginaires)

Wenn ich allein auf einer Insel leben müsste, wäre ich sehr unglücklich. = Si je devais vivre tout seul sur une île, je serais très malheureux.

die Insel = l'île

  • Pour le discours indirect le Konjunktiv II peut remplacer le Konjunktiv I

Sie sagten, sie hätten ihn gesehen  = Ils ont dit qu'ils l'auraient vu

Le Konjunktiv II peut servir dans ce cas à exprimer un doute sur ce qui a été dit. Cela dépend du contexte.

  • Dans des formulations ou questions : le Konjunktiv II sert à donner une tournure plus polie à la phrase

Les verbes Pouvoir, Devoir et Vouloir sont souvent employés dans ces tournures de phrase.

Könntest du mir dein Buch borgen? = Pourrais-tu me prêter ton livre ?

Du solltest wissen = Tu devrais savoir

Ich möchte Deutsch lernen = Je voudrais apprendre l'allemand

Vidéo pour apprendre allemand


Comment former le Konjunktiv II au présent ?

  • Pour les verbes forts 

On forme le Konjunktiv II à partir du temps Imperfekt (Präteritum ou prétérit). 

Les verbes forts prennent un Umlaut au Konjunktiv II.

Prenons l'exemple du verbe fort kommen (venir) :
 ich kam (Imperfekt) = > ich käme (Konjunktiv II)

De plus, les terminaisons des verbes ne sont pas identiques entre l’imperfekt et le Konjunktiv II pour les verbes forts.


Le temps Imperfekt (Präteritum ou prétérit) du verbe kommen
ich kam
du kamst
er/sie/es kam
wir kamen
ihr kamt
sie/Sie kamen


Konjunktiv II au présent du verbe kommen 
ich käme
du kämest
er/sie/es käme
wir kämen
ihr kämet
sie/Sie kämen

 

  • Pour les verbes réguliers et les verbes mixtes

Il n’y a pas de différence entre le temps Imperfekt (Präteritum ou prétérit) et le Konjunktiv II pour ces verbes.

En général le Konjunktiv II de ces verbes est formé avec würden (Konjunktiv II de werden) et le verbe à l’infinitif.

Ich würde machen = Je ferais / Je voudrais faire

Le temps Imperfekt (Präteritum ou prétérit) du verbe machen
ich machte
du machtest
er/sie/es machte
wir machten
ihr machtet
sie/Sie machten

Konjunktiv II au présent du verbe machen = > identique au prétérit
ich machte
du machtest
er/sie/es machte
wir machten
ihr machtet
sie/Sie machten

Forme avec würden
ich würde machen
du würdest machen
er/sie/es würde machen
wir würden machen
ihr würdet machen
sie/Sie würden machen


Remarque : la forme avec würden peut être employée aussi avec des verbes forts.


Comment former le Konjunktiv II au passé ?

Le Konjunktiv II se forme avec sein ou haben au Konjunktiv II suivi du participe passé.

Exemple :
Ich wäre gern mit euch gegangen = Je vous aurais volontiers accompagné