Le passé en allemand : le temps Perfekt

 

Savoir conjuguer au temps Perfekt.

Quand utiliser le temps Perfekt ?

Le temps Perfekt (le temps parfait en français) est le temps du passé le plus utilisé à l’oral.

C’est l’équivalent du passé composé en français. Exemple de passé composé : « j’ai fait ». « j’ai fait » est composé du verbe avoir conjugué au présent + le participe passé du verbe faire.

Le temps Perfekt peut servir à décrire la plupart des actions et situations du passé.

Pour la majorité des verbes, le Perfekt est formé avec le verbe haben (avoir) conjugué au présent + le participe passé du verbe.

  • sehen = voir
  • ich habe den Film gesehen = j’ai vu le film
  • ich sehe den Film = je vois le film

Pour certains verbes, le Perfekt est formé avec le verbe sein (être) + le participe passé du verbe. Ces verbes décrivent en général un changement de lieu ou d’état.

  • gehen = aller
  • ich bin ins Kino gegangen = je suis allé au cinéma
  • ich gehe ins Kino = je vais au cinéma

 

AttentionLe Perkekt de sein (être) se forme avec sein.

ich bin gewesen = j’ai été

En français le passé composé du verbe être se forme avec avoir : avoir été. En français, on ne dit pas « je suis été ».  Il n’y a pas forcément de correspondance entre le passé composé du français et le Perfekt de l’allemand, s'il s’agit de savoir s'il faut former le Perfekt avec haben (avoir) ou sein (être).

Vidéo pour apprendre allemand

 

Comment former le participe passé en allemand ?

 

La formation du participe passé d’un verbe faible :

Un verbe faible est un verbe qui prend la terminaison –(e)t au participe passé.

Formation du participe passé :
ge + racine du verbe + (e)t

Pour le verbe machen = faire, sa racine est mach-, donc on obtient gemacht.

  • ich habe gemacht = j’ai fait
  • ich mache = je fais

Note sur les verbes mixtes :
La racine d’un verbe faible ne change pas au cours des conjugaisons, c’est un verbe régulier. Un « verbe faible irrégulier » est appelé verbe mixte. Ce sont des exceptions à la règle de la racine non modifiable.

Exemple de verbe mixte :

  • denken = penser
  • ich habe gedacht = j’ai pensé - changement de la racine
  • ich denke = je pense

 

La formation du participe passé d’un verbe fort

Un verbe fort est un verbe qui prend la terminaison –en au participe passé. La racine d’un verbe fort change pour certaines conjugaisons.

Formation du participe passé :
ge + racine du verbe + en

Pour le verbe kommen = venir, on obtient gekommen.

  • ich bin gekommen = je suis venu
  • ich komme = je viens

Certains verbes forts changent leurs racines au Perfekt.
Par exemple :

  • meiden= éviter
  • ich habe gemieden = j’ai évité - changement de la racine
  • ich meide = j’évite

 

Cas particulier : les verbes avec particule

Pour former le participe passé, le préfixe ge- est ajouté. Que se passe-t-il si le verbe comporte déjà un préfixe à l’infinitif ?

  • Exemple de verbe sans particule en français : venir.
  • Exemple de verbe avec particule en français : provenir.
  • La particule pro- est un préfixe en français.
  • Exemple de verbe sans particule en allemand : kommen = venir
  • Exemple de verbe avec particule en allemand : bekommen = obtenir
  • La particule be- est un préfixe en allemand.

 

Formation du participe passé pour les verbes à particules inséparables

Le verbe bekommen a une particule be- devant la racine kommen.

bekommen = obtenir

La conjugaison au Perfekt se fait ainsi :

  • ich habe bekommen = j’ai obtenu
  • ich bekomme = j’obtiens

Les verbes commençant par la particule be- ne prennent pas de préfixe ge- au participe passé.

  • Liste des particules inséparables :

zer-, be-, er-, ge-, miss-, ent-, emp-, ver-.

Il suffit de mémoriser la phrase 'Cerbère gémit en Enfer' pour connaître cette liste. Le son de cette phrase est proche du son de la liste de particules.

Cette liste permet de distinguer les particules séparables et les particules inséparables.

Les verbes à particules inséparables peuvent avoir un changement de la racine ou non, par exemples :

  • bekommen / bekommen (obtenir / obtenu)
  • verstehen / verstanden ( comprendre / compris)

Les particules inséparables restent liées à leur verbe pour tous les temps et toutes les conjugaisons.

 

Formation du participe passé pour les verbes à particules séparables

Exemple de verbe avec particule séparable : ausgehen = sortir

ich bin ausgegangen = je suis sorti

-ge- s’est inséré après la particule séparable aus-.

aus = à partir de

La particule aus est séparée de la racine gehen.

Note : La conjugaison des verbes à particule séparable est également particulière pour d’autres temps, comme le présent :

  • ich gehe aus = je sors

L’infinitif ausgehen est devenu gehe aus en se conjugant : la particule s’est séparée de la racine du verbe.

 

Remarque importante concernant la prononciation :

  • une particule séparable reçoit toujours l’accent tonique.
  • une particule inséparable ne reçoit jamais l’accent tonique.

 

Cas particulier : les verbes en –ieren

Ces verbes proviennent du latin ou du français. C’est pourquoi ils se conjuguent d’une façon particulière.

  • dirigieren = diriger
  • ich habe dirigiert = j’ai dirigé
  • ich dirigiere = je dirige
  • reparieren = réparer  
  • ich habe repariert = j’ai réparé
  • ich repariere = je répare

Il est facile pour un français de deviner le sens de ces verbes en –ieren.

Le temps Imperfekt, un autre temps du passé, est présenté dans la leçon suivante :

►Le temps Imperfekt

 

 

►Liste des cours